Reportage le Miniatur Wunderland partie 1 : La Scandinavie

Début juillet je me suis rendu avec un ami au Miniatur Wunderland situé à Hambourg en Allemagne. Il s’agit du plus grand réseau de train miniature au monde.

Pour ceux qui veulent en savoir plus et éventuellement s’y rendre je vous invite à consulter le site officiel du Miniatur Wunderland

Compte tenu de l’immensité de l »ensemble -plus de 1200m^2 de réseau construit- je vais aujourd’hui commencer une série d’articles en plusieurs volets.

Les différents volets de cette séries seront :

– La Scandinavie (celui d’aujourd’hui)
– Les USA
– La Suisse
– L’aéroport qui vient tout juste d’ouvrir
– Hambourg
– L’autriche
– Le Harz
– Knuffingen

Pour parler quelque peu du contexte, j’ai fait l’aller retour sur deux jours en prenant à chaque fois le train de nuit.
Le programme : départ vendredi soir pour arriver sur place samedi matin, visiter le Miniatur Wunderland le samedi et rentrer dans la nuit de samedi à dimanche. Il s »agit d’un programme fatiguant car il y a 12h de train à l’aller et 13h au retour. Si vous pouvez rester une nuit à Hambourg pour profiter de la ville faites-le, pour ma part je ne pouvais pas.

Le trajet entre la gare et le Miniatur Wunderland se déroule en 20 minutes à pieds sous réserve d »avoir un plan (google map par exemple).

Pour pouvoir profiter pleinement du Miniatur Wunderland, je vous recommande de parler allemand ; à défaut vous pouvez passer un très bon moment avec uniquement l’anglais. Par contre si vous n’avez pas un niveau minimum en anglais cela risque d’être très dur pour vous.

Voilà les quelques conseils pratiques que je peux vous donner si jamais vous souhaitez vous rendre à Hambourg pour visiter cet immense réseau.

Mais entrons tout de suite dans le vif du sujet avec la Scandinavie.

Il s’agit d »un secteur très impressionnant de par sa taille (13mx30m de superficie)

Les animations sont nombreuses dans cette zone, que cela soit avec la mine Kiruna et le dynamitage pour l’extraction des minerais, ou encore la présence de faller car system.

Un bassin contenant 30 000 litres d’eau avec des bateaux fonctionne réellement à l’échelle ! Sans oublier une marée avec une amplitude de 4 cm.

La présence de la neige offre un spectacle magique.

J’ai pour ma part apprécié cette section du réseau surtout du fait de la présence du plan d’eau avec les bateaux fonctionnels.

Mais passons tout de suite aux images et vidéos concernant cette section

Pour finir une vidéo avec la mise à quai d’un porte container :

Je travaille déjà sur la partie suivante de ce reportage rendez-vous très vite pour la suite !

Les différentes échelles pour construire son (micro) réseau

Il existe un grand nombre d’échelles différentes pour construire votre réseau en modélisme. Et il n’est pas toujours facile de faire un choix.

L’article d’aujourd »hui est consacré à ce thème dans le but de vous aider sur ce choix. Le tableau a été traduit et adapté par mes soins et à pour source le site anglophone Carendt.

Pour choisir correctement votre échelle, il y a plusieurs éléments à prendre en compte :
– La place disponible pour votre réseau, plus elle est grande plus vous pouvez envisager une grande échelle.
– Le nombre de matériel disponible dans le commerce ou si vous êtes prêt à tout construire vous même.
– Si vous possédez déjà ou non du matériel pour une échelle en particulier.

Le tableau ci-dessous pour chaque écartement de voies disponible liste les différentes échelles que vous pouvez pratiquer et qu’elles sont les éventuelles contraintes pour celle-ci. Juste après le tableau je fais mon analyse et mes recommandations.

Écartement Nom Écartement réel Échelle Commentaires
1.75in (45mm) 7/8 24in (0,6m) 1:13.7 Trains très grands; Pour constructeur de toutes pièces
Fn3 36in (0,9m) 1:20.3 Variante du G, principalement Bachmann
Gm 1000mm 1:22.5 Voie métrique – LGB et autres
Hn42 42in (1,05m) 1:24 Principalement en Nouvelles Zélande/Australie
1 56.5in (1,41m) 1:32 Écartement standard – Märklin et autres
1.25in (32mm) 7/8 18in (0,45m) 1:13.7 Pour constructeur de toutes pièces
SM32 24in (0,6m) 1:19 Principalement en tant que train de jardin
Hn30 30in (0,75m) 1:24 Pour constructeur de toutes pièces
1m 1000mm 1:32 Voie métrique Européenne
9 Mil 42in (1,05m) 1:32 Utilisé principalement en Nouvelles Zélande
O (U.K.) 56.5in (1,41m) 1:43.5 Écartement standard – beaucoup de fabricants
O(Europe) 1435mm 1:45 Voie normale Européenne – beaucoup de fabricants
O (U.S.) 56.5in (1,41m) 1:48 Écartement standard – beaucoup de fabricants
7/8in(21,87mm) S 56..5in (1,41m) 1:64 Écartement standard
3/4in (18,75mm) 1n2 24in (0,6m) 1:32 Pour constructeur de toutes pièces
On3 36in (0,9m) 1:48 Principalement aux USA pour le moment
16.5mm Gn15 15in (0,375m) 1:22.5 Quelques fabricants
Hn18 18in (0,45m) 1:24 Quelques fabricants
1n21 20-22in (0,5-0,55m) 1:32 Pour constructeur de toutes pièces
1/36 24in (0,6m) 1:36 Pour constructeur de toutes pièces
O16.5 ~28in (0,7m) 1:43.5 Populaire au Royaume Uni
On30 30in (0,75m) 1:48 Populaire – Bachmann et autres
OO 56.5in (1,41m) 1:76 Écartement standard au Royaume Uni, très populaire
HO 56.5in (1,41m) 1:87 Écartement standard -> voie normale, très populaire
14mm On2, O14 24in (0,6m) 1:43.5 Principalement pour constructeur de toutes pièces – Roy C. Link
12mm OOn3 36in (0,9m) 1:76 3 pieds Anglais
HOm 1000mm 1:87 Voie métrique Européenne
TT 1435mm 1:120 Écartement standard
10.5mm Sn2 24in (0,6m) 1:64 Principalement aux USA.
HOn3 36in (0,9m) 1:87 Populaire aux USA
9mm O9 15in (0,375m) 1:43.5 Quelques fabricants au Royaume Uni – Avalon et autres
On18 18in (0,45m) 1:48 Quelques fabricants
Sn2 24in (0,6m) 1:64 Populaire aux USA.
OO9 27in (0,675m) 1:76 Populaire au Royaume Uni
HOn30 30in (0,75m) 1:87 Populaire, de nombreux fabricants
HOe 650-850mm 1:87 Populaire en Europe
NZ120 42in (1,05m) 1:120 Nouvelle Zélande TTn42
N 56.5in (1,41m) 1:160 Écartement standard, très populaire
6.5mm HOn2,HOi 22-24in, 400-650mm 1:87 Pour constructeur de toutes pièces
Nn3, Nm 36in, 1m 1:160 3 pieds Américain, métrique Européen
Z 56.5in (1,41m) 1:220 Écartement standard – Märklin et autres

La lecture de ce tableau a peut-être éclairé certains d »entre vous.
Cependant les échelles les plus courantes en France sont :
– Le HO c »est de loin la plus répandue et avec le plus de matériel
– Le N qui talonne le HO
– Vient ensuite le O et les différents écartements étroit et industriel.

Je ne vous le cache pas je pratique le HO pour plusieurs raisons :
– Parce que j’ai eu à mes débuts du matériel très facilement
– Parce qu’elle est selon moi l’échelle qui permet le meilleur compromis entre taille et niveau de détails
– C’est la plus répandue
– J’ai maintenant une grande quantité de matériel et je ne me vois pas tout racheter.

Pour moi les échelles les plus pertinentes pour construite un micro réseau sont :

Le HO et ses variantes
– Le O
– Le N

A très bientôt pour de nouveaux conseils.

Mes réseaux : le réseau fixe et historique

Il s’agit de mon plus ancien réseau encore construit. Il est composé de plusieurs parties.

– La partie historique
– Le dépôt
– La gare cachée
– La gare terminus

La partie dite historique

Cette section de mon réseau de dimension 3,7*1m a été construite il y a plus de 10 ans dans le but d’être un réseau d’exposition. Composée de 4 modules cette section basée sur un ovale à voie unique représente une petite gare dans la région Normande. A l’opposé de la gare il y a une gare cachée de 4 voies qui permet de varier les circulations. J’ai beaucoup appris avec la construction de cette section sur le plan du décor, de la pose de la voie et électrique.

Le hasard d’un déménagement a fait que j’ai pu uniquement conserver ce réseau. J’ai donc cherché à agrandir celui-ci et après de nombreux projets tous plus ou moins avortés je suis arrivé au projet actuel.

Quelques photos de cette partie du réseau :

Quartier de la gare
Mariage à la chapelle
Passage à niveau
Vue d’ensemble des modules
Champ de vaches Normandes
Ferme Normande

La première extension que j’ai réalisée avec succès a été l’intégration d »un dépôt avec une grande plaque tournante de 24m. Le modèle choisi est la plaque Fleischmann pour sa fiabilité et sont fonctionnement parfait.

J’ai donc construit un dépôt sur 0,6*1,05m + une petite extension en triangle de 0,8m de long.
Le dépôt reproduit est un dépôt mixte avec principalement des installations diesel.
Dans cette surface il y a un grill avec voie d’entrée et 3 de sorties.
Le décor est en cours de réalisation sur cette partie.

Le dépôt dans son état actuel, le décor reste à finir

La seconde extension construite est un ensemble de modules permettant au réseau complet de former un U.
Il y a en tout 3 modules de 1,2 m*0,6 m. Le décor est bien entamé sur ces différents modules mais non achevé.
Le premier module est composé d’une annexe traction de taille symbolique avec un embranchement particulier représentant une installation de chargement de wagons citernes. Une halte voyageurs est aussi installée.

\

Dans le prolongement un module courbe est installé permettant de rejoindre les deux modules suivant formant la fin du U.
Les deux derniers modules sont une gare terminus librement inspirée avec un relief assez tranché puisque le décors de fond de l’entrée de gare bénéficie d’un mur de soutènement. La gare de faible importance est tout de même composée de plusieurs voies de débord marchandises et voyageurs.

La ferme sur la colline en entrée de gare
Ambiance nocturne avec une animation Autrichienne dans la ville
Animation dans le quartier de la Gare
Des danseurs dans le quartier de la gare
Champ de vignes et la chapelle
Halle à marchandise en gare

Un prolongement est prévu pour la voie de manière à rejoindre la gare souterraine et boucler le réseau.

Ma dernière construction au réseau est la gare souterraine -non décorée-, elle a été conçue et construite après le reste du réseau. Construite sous le réseau au niveau du sol, elle a ensuite été montée en place.  Cette gare prévue pour être automatisée me pose cependant des problèmes actuellement. J’ai en effet voulu utiliser un système qui semble-t-il n’est pas compatible avec le digital, il va donc falloir que je change de système. Compte tenu du fait que mon réseau est exploité en digital je vais donc m’intéresser à une informatisation de cette zone avec un système digital compatible avec ma centrale Lenz.

La pente d »accès et de sortie vers cette gare respecte une pente de 3% au maximum.

Ce réseau bien que presque achevé – sauf pour le décor où il reste énormément de détails à faire surtout pour le dépôt- m’a beaucoup appris. En effet les différents problèmes électriques m’ont appris qu’il est vraiment important d’apporter un très grand soin à la pose de la voie. J’ai aussi du reprendre une courbe pour corriger une sortie de courbe trop violente qui causait de nombreux déraillements. Mais ce réseau me permet aussi de progresser régulièrement dans mes techniques de décor. Les choix faits au tout début de la construction sont cependant très pertinents comme la structure de mes modules qui est durable, y compris suite à des stockages dans des conditions mauvaises.

Actuellement je suis occupé par la construction d’un module qui s »intégrera dans un ensemble modulaire construit dans le cadre de mon forum.

Nouvelle livrée SNCF : le caméléon

Un récent passage de mon père – lui aussi passionné de chemins de fer et ex-cheminot à la retraite- en gare de Massy-Palaiseau me donne une source d’inspiration pour cet article.

En effet, il a totalement par hasard saisi un effet caméléon sur la livrée des bien connues BB 63000 de la SNCF. La machine en question est la BB 463971.

Une telle livrée montre que même à la SNCF il existe des livrées non officielles parfois improbables.

Le mélange offert ici est donc source d’inspiration pour nos réseaux avec la présence de capots probablement en provenance d’une machine réformée pour remplacer des pièces sur une machine encore en exploitation. Les contraintes budgétaires étant ce qu’elles sont, surtout pour la branche FRET SNCF, les machines ne sont pas repeintes. Nous voici donc devant ce spectacle jusque ici inédit.

Ces photos ont été prises sur fond des travaux en cours pour la nouvelle passerelle en gare de Massy-Palaiseau.

Je suis sûr que certains auront l’envie de reproduire cela sur une de leurs machines.

Un réseau quand on a pas de place c’est possible

Le monde du modélisme ferroviaire est souvent associé au fait qu’il est nécessaire de disposer d’une place considérable pour créer un réseau avec lequel il sera possible de se faire plaisir.

Jusqu’à il y a maintenant 3 ans, je possédais moi aussi ces convictions. Je pensais que si le réseau n’était pas d »une taille importante (surface d’au moins 180 x 120 cm) il n’était pas possible de s »amuser avec son réseau. Il s’agit là d »une grave erreur.

En effet, il y a maintenant 3 ans j’ai découvert par hasard un site anglophone – certains articles ou contenus seront traduits ici dans le futur avec l »aimable autorisation du webmaster du site, le contenu traduit sera indiqué en tant que tel — parlant des micro et petit réseau. Après avoir parcouru en long en large et en travers l’ensemble du site, j’ai décidé de me lancer dans la création de mon premier micro-réseau. L’objectif de ce micro-réseau était de tenir dans une surface de 150 x 30 cm dans mon studio d’étudiant parisien. Ajouté à cela une coulisse amovible pour faire circuler les trains.

Je reviendrai sur ce réseau dans un prochain article. Mais en voici tout de même quelques photos.

Vue d’ensemble du module en situation

 

Une vue in situe sur le micro-module et le jardin ouvrier

Quelques autres exemples de réalisation de micro-réseaux :

La Biscuiterie Jeannette une réalisation d’Olivier Taniou
Un détail parmi les nombreux détails présents sur ce magnifique réseau

Mon but aujourd’hui est de faire passer ce message dans le monde francophone. Il est possible d’avoir un petit réseau avec lequel on prend du plaisir à faire circuler ses trains plutôt que de les voir uniquement tourner en rond sur un ovale sans intérêt. L’intérêt d’un tel réseau se trouve dans les manœuvres.

Cette vision que je vais maintenant vous détailler fait largement appel au modélisme d’atmosphère pour compenser la faible place disponible. Un réseau de petite taille — quelque soit l’échelle choisie — doit obligatoirement faire des choix. Il est par exemple difficile de concilier le fret et les voyageurs. Et il ne sera pas possible de tout avoir sur une toute petite surface.
Autre point important, avec un tel réseau les possibilités de jeu seront principalement liées aux manœuvres, celles-ci seront par exemple sous forme de séquences prédéfinies à respecter ou libres suivant votre libre choix. Un élément très très important pour réussir un tel réseau est de consacrer une place importante à une coulisse ou zone technique. Suivant votre réseau cette zone sera de différente forme : pont secteur, pont transbordeur pour locomotive ou des trains entiers, système de cassette amovible, toutes les variantes imaginables sont possibles.
L’objectif de cette zone est de représenter le monde extérieur à votre réseau dans lequel les trains s’en vont avant de revenir quelque temps après.
Cette partie du réseau nécessite au moins autant de soin que le reste et je dirais même plus, car une mauvaise coulisse ou une coulisse mal conçue fait perdre énormément d’intérêt à votre réseau et finit par vous lasser. C’est ce qui m’est arrivé avec mon premier micro-réseau  !
Pour réussir la conception de la partie décorée de votre réseau, je vous conseille de simplement concevoir votre réseau à l’échelle 1. Comme cela aucune surprise particulière ! Pour faire cela utiliser la voie qui vous servira à construire le module. Si vous n’en avez pas encore utilisé des gabarits (surtout pour les aiguillages).

Bannissez les aiguillages avec un cœur non polarisé ou tout du moins non polarisable — une autre erreur de mon premier module — compte tenu du matériel évoluant à basse vitesse, il est vital d’avoir une électricité parfaite pour éviter tout plantage de locomotive.
 Un dernier point général de conception, pensez à la locomotive la plus longue qui évoluera sur le réseau pour lui prévoir la possibilité de manœuvrer avec le wagon type le plus long à utiliser.

Concernant le décor il est important d’y penser dès la conception de votre module, et d’utiliser des astuces comme d’implanter des morceaux de bâtiment au lieu d’un bâtiment entier pour économiser de la place en utilisant les perspectives. Pensez vraiment à comment vous souhaitez que le décor soit disposé avant de valider votre plan de voie.

Il sera aussi très important de réfléchir avant même de vous lancer dans la construction au moindre détail pour le décor pour qu’il soit très détaillé. vous avez un petit réseau, vous pouvez donc vous permettre encore plus que sur un grand réseau, de peaufiner chaque détail !

Ces quelques conseils généraux devraient déjà vous permettre de dégrossir la conception de votre premier micromodule. Je reviendrais très prochainement sur ce sujet avec des conseils pratiques sur ce qui peut être fait avec un micro-réseau ou ce qu’il ne faut justement pas faire. N’hésitez pas à me laisser des commentaires sur ce qui vous bloque pour concevoir votre micro-réseau.

À très bientôt

Mes réseaux : Le concept micro module

Dans cet article je vais vous présenter en détail, mon premier micro-réseau.

Le thème retenu pour ce réseau est un dépôt de locomotive dans le sud-ouest avec les machines de type midi.
La surface occupée par ce réseau est la suivante : 150*30cm + coulisse amovible.
Pour construire ce premier micro-réseau j’ai employé des techniques simples que j’avais jusque ici utilisées sur des réseaux de plus grande taille.

Un module basé sur une planche en contreplaqué avec un tour en tasseau. Sur cette base il a été construit un coffre pour le fond du décor et l’installation de  l’éclairage tout en facilitant le transport de l’ensemble.
J’ai fait le choix de poser directement la voie sur la planche. Etant dans un dépôt, l’installation de liège me semblait superflue – j’ai regretté ce choix ultérieurement par rapport au bruit de roulement plus important mais restant tout de même contenu- Comme pour un réseau classique j’ai commencé par poser la voie, puis faire l’électricité. Le ballastage a été ensuite l’opération suivante.

Suite à cela j’ai commencé à installer les différents éléments du décor pour texturer le fond du décor et le sol. J’ai réalisé le jardin ouvrier a posteriori, tout comme l’implantation des véhicules et personnages, sans oublier les leviers d’aiguillage.

Le bilan que je tire aujourd’hui de ce réseau est que sur le plan du décor, il m’a permis de me faire la main sur la manière de traiter une petite surface avec le plus grand soin. Cependant le plus gros problème rencontré a été le choix de la voie, j’ai voulu installer de la voie fleischmann modèle. Jusque ici tout va bien, sauf que j’ai commis l’erreur que je paye encore aujourd »hui sur le plan électrique de ne pas prendre des aiguillages avec un coeur alimenté. Les plantages de locomotives circulant à faible vitesse sur un réseau de manœuvre sont donc nombreux. Un tel comportement fait perdre une partie de l’intérêt que l’on peut avoir à exploiter le réseau. Autrement je pense que le choix d’un dépôt est tout à fait intéressant pour permettre et justifier la présence de machines plus nombreuses que sur une zone industrielle par exemple.

J’ai bien essayé de réalimenter certaines zones ; la situation s’en est trouvé améliorée, mais reste tout de même mauvaise. Aujourd’hui, fort de cette expérience, j’ai plusieurs projets toujours dans le domaine du micro-réseau.

J’ai aussi pris la dure décision de détruire ce micro-module suite à un déménagement.

Voici des photos de ce premier module qui fait donc partie de l’histoire.

Comment choisir le thème de son réseau

Lors de la conception de votre réseau à fortiori s’il est de petite taille.
Il va être nécessaire de faire des choix.

Les conseils suivants sont valables quelque soit la taille du réseau choisie.

Les choix sont de plusieurs ordres.

Il est nécessaire de réfléchir si vous souhaitez :
– uniquement du trafic voyageur
– uniquement du trafic marchandise
– un mélange des deux
– uniquement un dépôt de locomotive

Un point important pour choisir quelles installations vont être reproduites, est de penser à la place qu »elles vont occuper.

Par exemple, il semble impossible de pouvoir installer un triage complet dans une surface de moins de 2m².

Une fois choisi le type de trafic sur le réseau, il est temps de passer à une première réflexion sur l’importance de chaque élément. En particulier dans un micro-réseau, il vous sera plus facile d’évoquer un thème de reproduction que de le reproduire en entier.

Pour prendre un exemple, vous pouvez tout à fait évoquer une partie d’une grande gare voyageurs sans la reproduire en totalité.

Parmi les thèmes les plus faciles à reproduire sur un micro-module nous pouvons citer :
– une zone industrielle avec une ou plusieurs entreprises cela peut être une partie ou la totalité de la zone qui est présente sur votre réseau
– une petite gare terminus (à la campagne ou non)
– une partie d’une grande gare
– un petit dépôt

Si vous avez plus de place vous pouvez envisager en plus une section de pleine ligne pour reproduire un élément particulier tel que :
– un pont ou viaduc
– une zone de pleine ligne particulière avec colline, falaise, ou tout autre élément de décor significatif vous permettant de voir vos trains circuler.

Quel que soit le thème choisi pour votre réseau, vous pouvez choisir de réaliser un décor plus urbain, industriel ou même plus typique de la campagne. Mais passons tout de suite à un cas concret :
Il s’agit de mon premier micromodule.
La surface disponible : 150*30cm + coulisses.

Le thème : Un dépôt de locomotive électrique dans le sud-ouest de la France.

Les éléments importants du module : La remise à locomotives + décor de fond végétal et suggérant un relief.

Les différents éléments qui m’ont amené à choisir ce thème sont :
– J’aime beaucoup cette région et je souhaite essayer de reproduire son ambiance dans les années 50-70 avec les machines typiques (BB midi du type 4100 et 4600 en particulier)
– J’ai beaucoup de machines Midi ; le dépôt est donc l’endroit idéal pour les voir évoluer.
– La possibilité d’avoir des wagons évoluant tout de même dans le cadre d’un dépôt.

Le résultat en image avec mon module décoré lors de son installation bien que le décor ne soit pas totalement fini :