Retour en arrière dans le temps

A l’automne 2020 en temps de COVID, j’ai réussi à voir grâce à une information dans un journal local. L’un des Picasso conservé en état de marche en circulation assez proche de chez moi. J’ai donc fait le déplacement.

Voici quelques images de cette rencontre dans un endroit où il n’avait pas été aperçu depuis de longues années.

Les photos ont été retouchées avec un logiciel qui s’appelle Luminar, dont je parlerais dans un prochain article.

Quelques vidéos :

https://youtu.be/uxCzl3eFoK8

En gare d’Alençon :

X72500 en direction du Mans

https://youtu.be/vVOYbOo4pqs

Démarrage et départ vers le Mans :

https://youtu.be/q__uZoWj_ys

Meilleurs vœux pour la nouvelle année

L’année 2020 touche à sa fin, ce fut une année compliqué pour beaucoup de monde. La première chose que j’espère pour tous ceux qui lierons ces lignes c’est d’être en bonne santés ainsi que l’ensemble de vos familles.

Cette année à peut-être été l’occasion pour vous, comme ce fut pour moi l’occasion d’avancer de nombreux travaux qui était en attente. Mais aussi de se poser des questions sur ce qui compte vraiment, ainsi que sur des objectifs un peu plus long terme.

C’est pour cela que l’année 2021, qui espérons sera meilleure que 2020, même si nous entendrons toujours parlé de ce virus. Va être le début d’un ensemble de projet pour ceux qui vont accepter de me suivre dans cette nouvelle aventure.

Avec l’arrivé de la nouvelle année, vous allez voir plusieurs projet se concrétiser concernant le site.

Tout d’abord, une partie “Académie” va voir le jour, cette partie va permettre à ceux qui le souhaitent, d’aller plus loin avec du contenu supplémentaire sous forme de cours, prenant la forme de vidéo, audio, plan, images, textes ou l’ensemble combinées. Cette partie va permettre de former un plus grand nombres aux différentes techniques que j’utilise pour vous aider à devenir autonome dans votre pratique du modélisme en synthétisant l’ensemble des connaissances que j’ai acquis dans le domaine en plus de 20ans de pratiques. Vous serrez informé à chaque fois qu’un nouveau contenu sera ajouté. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des suggestions de contenu à me faire. Le premier contenu sur lequel je suis entrain de travailler concerne la conception du plan de votre futur réseau.

Également, j’espère pouvoir en 2020, proposer quelques prestations personnalisé, je vous en reparlerais en détails lorsque ces dernières seront disponibles.

Enfin en 2021, vous aurez je l’espère l’occasion de suivre les différentes avancés de mes réseaux qui sont actuellement en construction. Le réseau sur le thème américain est bien avancé car j’ai profité des fêtes pour faire rouler un premier train dans les futures conditions que je souhaite mettre en place c’est à dire en simulant l’exploitation d’un vrai compagnie de chemin de fer.

En attendant de mettre en œuvre tout cela, je vous souhaites à tous une très belle et joyeuses nouvelle année en souhaitant une nouvelle fois de la santé à tous, mais également beaucoup de réussites dans l’ensemble de vos projets tant personnel que professionnel.

Marc

Mise en ligne de l’académie Espace Train Miniature

Aujourd’hui c’est un grand jour pour moi, en effet je viens de mettre en ligne l’académie Espace Train Miniature.

Laissez-moi tout d’abord vous expliquer le concept de cette académie. Le but avec l’académie, c’est de proposer à ceux qui le souhaitent d’aller plus loin dans leur pratique du modélisme, de gagner du temps, de bénéficier de toutes les astuces que je connais et que je prend le temps de partager sous forme de vidéos, d’audio ou encore de texte.

Vous allez me dire, pourquoi le faire sous forme d’une académie, simplement parce que je souhaite regrouper en un seul endroit l’ensemble du savoir que je souhaite transmettre. Mais aussi car j’essaye de faire une synthèse de tout ce que j’ai pu apprendre pendant les nombreuses années de pratique du modélisme dans le but de vous aider à gagner du temps et à progresser plus vite. Oui c’est un service qui sera payant, mais c’est un prix qui sera le plus contenu possible dans le but d’une part de couvrir les frais (lié au site et aux plateforme utilisé) mais également de permettre de vous garantir une qualité.

Rassurez-vous, le site continuera de mettre à disposition un grand nombre d’astuces sous forme d’articles gratuitement, j’ai juste créer l’académie pour essayer de répondre au sollicitations parfois très nombreuses par email qui me demande de l’aide sur un point précis. J’essaye d’y répondre dans la mesure du possible mais devant la récurrences des questions il me semble pertinent d’essayer d’apporter une réponse plus globale.

Au jour d’aujourd’hui, la première formation en ligne est une formation qui vous permet d’apprendre à digitaliser vous mêmes vos locomotives. Le prochain contenu à venir sera un contenu concernant la conception du plan de votre réseau.

N’hésitez pas à m’aider en me suggérant du contenu.

Les réseaux qui sont en cours de construction

Suite à l’aménagement de l’une des plus belles pièces de la maison pour construire le réseau. Oui j’apprécie les belles charpentes. Même si cette dernière comporte une contrainte que je n’ai pas souhaité modifié préférant m’en servir le plus intelligemment possible à savoir une poutre en plein milieu du passage à 4m du fond de la pièce.

J’ai fait le choix de construire 2 réseaux totalement indépendant l’un de l’autre sur 2 thèmes totalement différent.

J’ai donc tout d’abord défini le premier plan de réseau qui a pour contrainte de réutiliser les modules du PK309 et l’approche de Paris-Bastille que vous connaissez pour les avoir vu sur ce site et peut être ailleurs. Je voulais pour ce réseau pouvoir faire circuler mes nombreux trains français et ayant un faible pour la région midi et ses vielles locomotives, j’ai fait le choix de placer le thème du réseau dans cette zone géographique sans forcément reproduire un site particulier.

Le concept du réseau est un double ovale avec quelques voies de garages + les 2 modules intégré dans ce double ovale. Le projet est d’automatiser ce réseau avec l’aide de l’informatique et du digital pour permettre une exploitation automatique avec plusieurs trains en circulation en simultané. Je me suis offert le luxe d’installer une 3e voie pour permettre quelques manoeuvres de train.

Schéma de concept du réseau sur le thème du midi. Surface alloué environ 4x4m

Aujourd’hui ce réseau a été commencé mais devant modifier significativement le module de l’approche de Paris Bastile, j’ai arrété la pose de la voie pour me concentrer sur l’autre réseau que je vais maintenant vous présenté.

Le réseau sur le thème américain. Je suis tombé dans ce thème d’intérêt pour plusieurs raisons, d’une part suite à plusieurs voyages dans ce pays j’ai eu envie d’avoir quelques souvenir miniature de leur trains, pour enfin découvrir avec intérêt que l’exploitation d’un réseau avec ces matériels est quelque chose qui m’attire beaucoup. Mon objectif me rapprocher d’un jeu de société en reproduisant le fonctionnement d’une compagnie de chemin de fer. J’ai choisi comme thème pour se réseau le nord Ouest des USA dans la zone des montagnes Rocheuses d’évoquer un bout de la ligne entre Seattle et Chicago proche de la frontière avec le Canada.

La surface alloué à ce réseau est de 6x4m la forme du réseau est un ovale simple pour permettre la circulation des trains, un pont basculant facilite l’accès au réseau, il se développe sur 2 niveaux avec des pentes. La conception du plan m’a pris énormément de temps compte tenu de mes souhaits d’optimiser au maximum le potentiel d’exploitation tout en prenant en compte mes contraintes de place, et de souhait.

J’ai par exemple porté un grand soin à implanter stratégiquement les coulisses ainsi que les différentes industrie qui vont générer le trafic sur le réseau. A terme ce réseau aura pour but de circuler un certain nombre de fois par an avec différents opérateurs pour lui donner vie. Actuellement l’état d’avancement de ce réseau est à la fin de la pose de la voie et au câblage électrique. Ce réseau est également une plateforme de test pour tester différentes techniques de construction. Par exemple pour certaines parties j’ai utilisé comme base du polystyrène extrudé à la place du bois. J’aurai l’occasion de revenir sur ces choix.

Lorsque je vous parlerai plus en détail de la construction de chaque réseau.

Place au plan de principes de ce réseau découpé en plusieurs images pour des problèmes de mise en pages :

Plan global
Plan de la coulisse principale visible, qui sera le point de cassure pour l’exploitation de l’ovale en situation multi-opérateur
Cette zone se situe sous le réseau Européen en grande partie construite dans des Etagères IVAR de chez Ikea
Zone du port
Zone de montagne avec beaucoup de relief et peu de voies
Ville de montagne qui est connecté au Canada via un Ferry

La suite au prochain épisode avec le début des explications sur la construction.

Les possibilités de l’informatisation du réseau

Certains d’entre vous connaissent peut-être Renaud Yver.
C’est un modéliste de talent qui a publié il y a quelques temps (3ans pour être exact mais je l’avais loupé à l’époque) une vidéo résumant bien les différentes étapes nécessaire à l’informatisation du réseau, ainsi que les possibilités qui sont offerte par ce dernier une fois l’ensemble terminé.

Le logiciel utilisé, Train Controler (qui bénéficie d’une traduction française bénévole) est disponible pour la modique somme de 400 à 600€ suivant la version pour les utilisateurs de Windows uniquement. La version d’entrée de gamme est trop limité malgré sont prix de 200€.

L’intérêt de cette vidéo est de montrer au plus grand nombre les étapes nécessaire pour informatiser le réseau.

Ces dernières sont à la porté de tout un chacun qui se donne le temps et qui a envie d’apprendre.

Le résultat montré dans cette vidéo est quelque chose qui ne peut s’obtenir que avec de longue heures de programmation et de test du logiciel une fois le réseau construit.

Il est par exemple nécessaire de programmer finement chaque locomotive dans le logiciel. Ce qui prend facilement 1h par locomotive.


Maintenant vous avez les éléments en mains pour prendre la décision de ce que vous souhaiter faire avant de vous lancer, car si ce qu’il montre vous fait peur et vous semble insurmontable, il vaut parfois mieux s’abstenir que d’aller à la catastrophe.

La conséquence est qu’il vous sera potentiellement nécessaire de revoir à la baisse vos ambitions.

C’est à vous de bien réfléchir où vous voulez vous rendre avec votre réseau et surtout y trouver du plaisir tant dans la construction que surtout dans son utilisation ou le jeu qu’il vous permettra une fois abouti et c’est cela le plus important.

Comment limiter le bruit de roulement des trains

Alain, m’a questionné, au sujet d’une manière de limiter le bruit de roulement de ses trains qu’il trouvait « fort » et « métallique » après avoir ballasté mon plan de roulement en liège.

Il avait prévu de me faire un retour de sur ces recherches suites aux quelques pistes que j’avais pu lui fournir, à savoir que le bruit pouvait venir de l’utilisation de la colle à bois.

Après recherche sur le net et essais, il s’avère que la colle à bois (il a utilisé de la colle Sader Rapide mais le problème est le même avec d’autres marques) crée un collage trop rigide qui transmet les bruits de roulement au plateau et « court-circuite » l’effet amortisseur du liège.

La problématique semble d’ailleurs bien connu.

Alain a trouvé chez un revendeur français : Maketis des colles qui restent flexibles comme Anita Decor ou Unique Scenery Minitec.

Il a ensuite poursuivi mon ballastage en le réalisant de la manière suivante : 

  • Semelle isophonique 6 mm Unique Scenery (réf. 58-6330-00) + Colle flexible Voie et Universelle (réf. 59-0022-00) – www.scenery-shop.com (site hollandais)
  • Pose voie flexible Peco à plots (il est en 3 rails) avec pointes provisoires
  • Ballastage avec ballast Minitech Pierre Rhyolit (réf. 51-9021-04) + colle flexible (réf. 59-0332-00).

Le résultat est impeccable et le bruit sans commune mesure avec la portion collée précédemment, presque aussi silencieux que lorsque j’avais posé la voie sur liège non ballastée non collée.

Les produits ne sont pas gratuits mais ça passe parce que je n’ai pas un grand réseau.

Alain, pense tout vient de la colle et qu’il aurait obtenu le même résultat avec une semelle liège et un autre ballast. 

Pour info, sur les portions cachées, il utilise du liège en rouleau disponible en magasin de bricolage 4 mm, voie pointée tous les 10-20 cm non collée non ballastée. Le liège est collé à bois. Pas de bruit, pas cher.

En espérant que l’expérience de Alain puisse servir à ceux qui souhaitent réduire le bruit de leur train.

Exploiter son réseau comme un vrai chemin de fer ?

Aujourd’hui, je vais prendre le temps de vous parler de mon approche particulière que j’ai avec le modélisme. Je vais faire un focus particulier sur la raison qui me pousse à pratiquer ce loisir passion. L’aboutissement qu’il est possible d’avoir une fois les grandes étapes de la construction en grande partie terminée permette de profiter du réseau construit comme d’un jeu de société et de se rassembler avec des amis. En effet la performance technique d’un décors ultra-détaillé à la perfection avec des modèles toujours plus réaliste ne doit pas faire oublier que le modélisme c’est avant tout un apprentissage permanent et surtout qui permet de partager quelques chose avec d’autres personnes.

Ce partage peux se faire sur des salons, dans des clubs mais également chez vous.

Cet usage, potentiellement nouveaux pour certains d’entre-vous, se décrit par des règles simples pour créer les bases de ce jeu de société. L’idée générale est d’utiliser votre réseau comme un vrai chemin de fer. De créer un sens, une histoire à toute les circulations qui vont se dérouler sur ce dernier pour augmenter l’intérêt de ce dernier et profiter plus du potentiel de ce que vous avez construit pendant de long mois et le plus souvent année.

A quoi bon me direz-vous ? Cela ne change rien au fait qu’un train se déplace sur votre réseau de la même manière avec et sans toute cette narration, quelques règles que vous aller choisir.

L’intérêt de cette démarche est d’encrer encore plus votre réseau dans une histoire, réelle, proche de la réalité ou tout simplement totalement inventé.

Pour mieux vous faire comprendre là où je veux en venir imaginons que vous avez un circuit simple avec un ovale à voie unique avec une gare avec un évitement et quelques voie de garages en coulisse.

Nous sommes dans les années 1950, au sortir de la seconde guerre mondiale pendant la reconstruction, cette ligne à voie unique qui relie la ville de Tours à Vierzon passe par la commune de Vatan. Il se trouve que cette ligne est très active depuis la fin de la guerre dans l’attente de la reconstruction d’un pont sur la Loire pour permettre le passage sur l’autre rive des trains venant du Sud. Le trafic venant du Nord est lui dirigé par un autre pont. Nous avons donc de nombreux trains express tant de voyageur que de marchandise qui transite par Vatan s’en forcément s’arrêter pour desservir la gare mais uniquement pour faire le plein d’eau. A contrario nous avons chaque jour un omnibus marchandise-voyageur qui vient de Tours avant de repartir apporter et prendre quelques wagons sous la halle et pour le silo à céréales ainsi que pour livrer le marchand de charbon.

La narration précédente est tout de suite plus agréable comme début d’histoire pour votre réseau que de se dire j’ai uniquement un petit réseau ovale et j’ai différents trains que je fais tourner en rond sans réel but. Le réseau est exactement le même ce qui change c’est les éléments qui sont mis autour.

La narration va vous permettre de créer un horaire, un logique dans la desserte de la gare, de définir le nombre de trains passant chaque jours en gare. Bref l’ensemble de ce qui va donner vie à votre réseau.

Ensuite vous pourrez vous amuser à mettre cela en lumière, faire des adaptations ou des changements en fonction de ce qui vous plait ou non et surtout profiter avec un ou plusieurs amis de l’ensemble pour créer de la complicité en exploitant le réseau grâce à diverses fonctions possible autour d’un réseau.

C’est un élément très important qui est très souvent oublié par les modélistes qui planifient beaucoup de chose mais pas l’essentiel qui est de garder de l’amusement et l’aspect ludique dans le hobby.

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager vos commentaires ci dessous.

Les raisons de mon silence

Bonjour à tous, après quelques temps de mise en veille de ce site ce dernier va enfin reprendre plus de vie. J’espère réussir à tenir un rythme a minima d’une nouvelle publication par mois.

Beaucoup de chose ont évolué d’un point de vue personnel avec notamment un changement de lieu d’habitation et donc beaucoup de travaux en particulier pour aménager la pièce qui va maintenant pourvoir accueillir des activités modélistes.

Quelques photos des travaux réalisé pour passer d’une pièce vide à quelques chose de fini.

L’état initial de la pièce

Pendant les travaux
La pièce en cours de début d’aménagement ferroviaire

La prochaine fois, je vais commencer à parler des réseaux qui vont être construit, puis des plans bref progressivement de toutes les étapes qui permettent à un réseau de prendre vie.

Prenez soin de vous en ses temps compliqué

Câblage d’un cœur d’aiguillage polarisé

Vous ne savez pas comment câbler correctement un aiguillage avec un coeur alimenté ?

Aujourd’hui nous allons voir quelles sont les solutions qui s’offrent à nous pour en finir une fois pour toute avec cet épineux problème.

Pourquoi utiliser un cœur alimenté pour un aiguillage ?

Tout simplement pour ne pas avoir de lacune électrique au niveau de la zone de croisement entre les deux voies. Cette lacune est la cause de nombreux plantage de locomotives en particulier lors de circulation à basse vitesse sur un aiguillage.
Surtout en digital où la prise de courant est encore plus sensible surtout si vous avez des locomotives sonorisés.

Deux méthodes sont disponible pour réaliser cet épineux câblage.

Première méthode : la méthode classique commande du cœur avec le moteur d’aiguillage

Pour réaliser l’ensemble il vous faudra un moteur d’aiguillage avec un contact disponible. Ce contact alimentera le cœur de l’aiguillage à la bonne polarité en fonction de la position de ce dernier.

Pour réaliser ce câblage il réaliser les étapes suivantes :

-Souder un fil au niveau du cœur de l’aiguillage.

– Isoler les deux rails à la limite de l’aiguillage partant du cœur.

– Souder un fil sur chaque rail pour réalimenter le cœur ou récupérer l’alimentation sur le bus d’alimentation du réseau.

– Réaliser le branchement sur l’inverseur (attention au sens sinon c’est le court-circuit assuré !!!! )

Voir le schéma suivant pour les opérations à réaliser.

Le cour est isolé et réalimenté en fonction de la position de l’aiguillage

Le plus Espace Train Miniature :

Entre les lames et le cœur couper chaque rail proprement avec une disqueuse.

Réalimenter les tronçons de rail avec les rails adjacents. Il est possible de réaliser cela par le dessous du rail pour avoir quelque chose d’invisible. Il faut juste penser à le faire avant de poser la voie.

Cette solution améliore grandement l’alimentation générale de l’aiguillage dans le temps.Inconvénients de cette solution :

  • Impose de motoriser l’aiguillage
  • Complexifie un petit peu le câblage du moteur et impose certains choix de motorisation pour avoir le contact
Câblage d’un cœur avec reprise d’alimentation pour les lames

Seconde méthode : Un module électronique pour simplifier tout cela

Pour réaliser l’ensemble il vous faudra un module électronique de type HexJuicer (pour 6 aiguillages), DualJuicer (pour deux aiguillages), MonoFrogJuicer (pour un aiguillage) ou équivalent disponible par exemple chez Tams Depot Valley ou chez Boutique Train sur commande. L’objectif de ce module est d’alimenter entre 1 et 6 cœurs d’aiguillages à partir du bus d’alimentation DCC digitale. Ce module fonctionne uniquement en alimentation DCC digitale !!!

Son principe est de détecter et de traiter le cours circuit au moment du franchissement de la roue avant que la centrale ne détecte le court-circuit permettant ainsi au train de passer sans s’arrêter.
Aujourd’hui nous appliquons ce module pour un simple aiguillage mais il est aussi possible de l’utiliser sur un croisement fixe, une boucle de retournement (prix de reviens moins intéressant qu’un simple module de boucle de retournement type LK 200 Lenz par exemple)… Bref c’est le module couteau suisse de la gestion de court-circuit en digital !

Pour réaliser ce câblage il réaliser les étapes suivantes :

-Souder un fil au niveau du coeur de l’aiguillage.

– Isoler les deux rails à la limite de l’aiguillage partant du cœur.

– Connecter le bus d”alimentation de la voie digitale (JK chez Lenz) au module si ce n’est pas déjà fait

– Connecter le fil en provenance du cœur sur une des entrées du module.

Voir le schéma suivant pour les opérations à réaliser.

Câblage d''un coeur avec un module électronique
Câblage d’un cœur avec un module électronique

Le plus Espace Train Miniature :

Entre les lames et le cœur couper chaque rail proprement avec une disqueuse.

Réalimenter les tronçons de rail avec les rails adjacents. Il est possible de réaliser cela par le dessous du rail pour avoir quelque chose d’invisible. A faire avant de poser la voie.

Cette solution améliore grandement l’alimentation générale de l’aiguillage dans le temps.

Avantages :

  • Possibilité de gérer la polarité sur un aiguillage non motorisé ou sur un croisement
  • Câblage simplifié à 1 seul fil et pas de partie mobile mécanique
  • Compatible avec n’importe quel moteur d’aiguillages

Inconvénients de cette solution :

  • Impose d’avoir un module électronique
  • Fonctionne uniquement en DCC (ce problème n’existe pas en 3 rails)
  • Incompatible avec une exploitation en analogique
Câblage d’un cœur avec reprise d’alimentation pour les lames

Pour aller plus loin télécharger la fiche action et les manuels du Hexfrogjuicer et Monofrogjuicer de Tams Valley Depot traduit en Français par mes soins

Package information concernant l’alimentation des coeurs d’aiguillages