Réaliser un canal, l’exemple du PK 309

Je vous propose de revenir aujourd’hui sur l”un des éléments de décor constituant le module PK309.

Il s’agit du canal qui est enjambé par la voie ferré.
La réalisation de ce canal est une première pour moi. Je vais décrire mon expérience.

Pour commencer, le matériel nécessaire :
– de la résine realistic water de woodland scenic
– du carton de calendrier
– du balsa
– de la peinture : gris, rouille et vert vase ( j’ai utilisé la couleur uniforme russe de la gamme model color)

Les étapes de réalisation :

La zone qui recevra le canal
Essai avec la péniche

Commencer par préparer un support lisse. Ensuite découper des morceaux de cartons. Pour représenter les palplanches en métal.

Du carton de calendrier pour réaliser la base des palplanches

Découper dans du balsa des sections de 1cm de long par la hauteur du carton. Sur chaque section il faut réaliser des angles en biais pour simuler la liaison des sections de palplanches entre elles.

Les jonctions de palplanches en balsa, les angles sont cassés pour les jonctions de palplanches

Installer avec régularité les éléments en bois.

Mise en place des jonctions de palplanches
Mise en place des palplanches

Peindre les bords du canal en gris. Puis ajouter de la rouille et les traces d’écume dans les angles.

Peinture du fond du canal et des palplanches

Ensuite peindre le support de la résine avec la couleur souhaité j’ai choisi pour ma part un vert vase sombre.

Le canal est prêt à recevoir la résine

Une fois sec préparer des barrières temporaires en extrémité des zones où se déroule la coulée de résine. Les barrières sont à fixer bien solidement avec des serres joints pour éviter toute fuite de la résine. Celle-ci, comme tout liquide s’incruste partout.

Barrage pour préparer la coulée de résine

Une fois cela fait vous pouvez couler la résine. Pour ma part j’ai réalisé deux couches de 1mm avec un séchage entre chaque de 24h sans poussière.

Le canal prêt à recevoir sa péniche
Vue d’ensemble avant mise en place de la péniche
La péniche est en place

Voila ce n’est pas plus compliqué que cela.

Mes réseaux : le module FTM le PK309

Dans le cadre du forum auquel je participe, à savoir le forum FTM. Un projet ambitieux de réseau modulaire a été lancé. La première exposition de ce réseau se déroulera les 11, 12 et 13 Novembre 2011 à Ciney en Belgique.

L’objectif est de construire un réseau compatible au format des expositions. Chaque membre de forum fournissant un ou plusieurs modules.

Il s’agit d”un réseau qui sera exploité 100% en digital avec un contrôle informatique. Actuellement, le réseau est exploité en digital simple sans commande informatique.

L’histoire de ce module débute à l’hiver 2010 où je découvre l’existence d”une ligne relativement méconnue. Il s’agit de la ligne Paris Bastille jusqu’à Verneuil l’étang. Cette ligne au départ de Paris dessert la banlieue sud-est de Paris. Aujourd’hui la ligne a été réutilisée entre Vincennes et Boissy-Saint-Léger pour créer une branche du RER A ; très vite je deviens fasciné par cette ligne dont il existe relativement peu d’informations disponibles.

Je décide alors de renoncer à la reproduction d”un module sur le thème de la région du midi qui m’est aussi chère de par ma famille. Mais reproduire un élément de cette ligne est aussi une manière de rendre hommage à l’un de mes grands-pères qui a travaillé dans les ateliers de l”est de la France pour la SNCF.

Finalement, ce module est issu de l’atmosphère du midi avec une péniche qui traverse un canal pouvant tout à fait se rencontrer dans le midi ou sur la ligne de la bastille. Sans oublier pour autant que c’est l”ambiance de la ligne de la bastille qui y est majoritaire.

Je suis aujourd’hui fier de vous présenter le résultat du module fini après un peu moins de 1 an de travail.

Je vous propose de vous faire vivre cette année de travail via une vidéo retraçant la construction du module.


En espérant vous voir nombreux à Ciney.

Mes réseaux : Le concept micro module

Dans cet article je vais vous présenter en détail, mon premier micro-réseau.

Le thème retenu pour ce réseau est un dépôt de locomotive dans le sud-ouest avec les machines de type midi.
La surface occupée par ce réseau est la suivante : 150*30cm + coulisse amovible.
Pour construire ce premier micro-réseau j’ai employé des techniques simples que j’avais jusque ici utilisées sur des réseaux de plus grande taille.

Un module basé sur une planche en contreplaqué avec un tour en tasseau. Sur cette base il a été construit un coffre pour le fond du décor et l’installation de  l’éclairage tout en facilitant le transport de l’ensemble.
J’ai fait le choix de poser directement la voie sur la planche. Etant dans un dépôt, l’installation de liège me semblait superflue – j’ai regretté ce choix ultérieurement par rapport au bruit de roulement plus important mais restant tout de même contenu- Comme pour un réseau classique j’ai commencé par poser la voie, puis faire l’électricité. Le ballastage a été ensuite l’opération suivante.

Suite à cela j’ai commencé à installer les différents éléments du décor pour texturer le fond du décor et le sol. J’ai réalisé le jardin ouvrier a posteriori, tout comme l’implantation des véhicules et personnages, sans oublier les leviers d’aiguillage.

Le bilan que je tire aujourd’hui de ce réseau est que sur le plan du décor, il m’a permis de me faire la main sur la manière de traiter une petite surface avec le plus grand soin. Cependant le plus gros problème rencontré a été le choix de la voie, j’ai voulu installer de la voie fleischmann modèle. Jusque ici tout va bien, sauf que j’ai commis l’erreur que je paye encore aujourd”hui sur le plan électrique de ne pas prendre des aiguillages avec un coeur alimenté. Les plantages de locomotives circulant à faible vitesse sur un réseau de manœuvre sont donc nombreux. Un tel comportement fait perdre une partie de l’intérêt que l’on peut avoir à exploiter le réseau. Autrement je pense que le choix d’un dépôt est tout à fait intéressant pour permettre et justifier la présence de machines plus nombreuses que sur une zone industrielle par exemple.

J’ai bien essayé de réalimenter certaines zones ; la situation s’en est trouvé améliorée, mais reste tout de même mauvaise. Aujourd’hui, fort de cette expérience, j’ai plusieurs projets toujours dans le domaine du micro-réseau.

J’ai aussi pris la dure décision de détruire ce micro-module suite à un déménagement.

Voici des photos de ce premier module qui fait donc partie de l’histoire.

Comment choisir le thème de son réseau

Lors de la conception de votre réseau à fortiori s’il est de petite taille.
Il va être nécessaire de faire des choix.

Les conseils suivants sont valables quelque soit la taille du réseau choisie.

Les choix sont de plusieurs ordres.

Il est nécessaire de réfléchir si vous souhaitez :
– uniquement du trafic voyageur
– uniquement du trafic marchandise
– un mélange des deux
– uniquement un dépôt de locomotive

Un point important pour choisir quelles installations vont être reproduites, est de penser à la place qu”elles vont occuper.

Par exemple, il semble impossible de pouvoir installer un triage complet dans une surface de moins de 2m².

Une fois choisi le type de trafic sur le réseau, il est temps de passer à une première réflexion sur l’importance de chaque élément. En particulier dans un micro-réseau, il vous sera plus facile d’évoquer un thème de reproduction que de le reproduire en entier.

Pour prendre un exemple, vous pouvez tout à fait évoquer une partie d’une grande gare voyageurs sans la reproduire en totalité.

Parmi les thèmes les plus faciles à reproduire sur un micro-module nous pouvons citer :
– une zone industrielle avec une ou plusieurs entreprises cela peut être une partie ou la totalité de la zone qui est présente sur votre réseau
– une petite gare terminus (à la campagne ou non)
– une partie d’une grande gare
– un petit dépôt

Si vous avez plus de place vous pouvez envisager en plus une section de pleine ligne pour reproduire un élément particulier tel que :
– un pont ou viaduc
– une zone de pleine ligne particulière avec colline, falaise, ou tout autre élément de décor significatif vous permettant de voir vos trains circuler.

Quel que soit le thème choisi pour votre réseau, vous pouvez choisir de réaliser un décor plus urbain, industriel ou même plus typique de la campagne. Mais passons tout de suite à un cas concret :
Il s’agit de mon premier micromodule.
La surface disponible : 150*30cm + coulisses.

Le thème : Un dépôt de locomotive électrique dans le sud-ouest de la France.

Les éléments importants du module : La remise à locomotives + décor de fond végétal et suggérant un relief.

Les différents éléments qui m’ont amené à choisir ce thème sont :
– J’aime beaucoup cette région et je souhaite essayer de reproduire son ambiance dans les années 50-70 avec les machines typiques (BB midi du type 4100 et 4600 en particulier)
– J’ai beaucoup de machines Midi ; le dépôt est donc l’endroit idéal pour les voir évoluer.
– La possibilité d’avoir des wagons évoluant tout de même dans le cadre d’un dépôt.

Le résultat en image avec mon module décoré lors de son installation bien que le décor ne soit pas totalement fini :