A toute vapeur entre la gare de l »Est et Noisy

Lundi 19 septembre suite aux journées du patrimoine un train spécial retour était organisé à destination du sud de la France pour redescendre les véhicules. Il était assuré par les 141R 1128 et 840. Ce train est d’abord passé à Noisy avant de passer en gare de l’Est pour finalement repasser à Noisy mais en direction de la grande ceinture cette fois.

Récit de ce moment assez unique :

Croisement avec une rame Eole et le train spécial dans la courbe de Noisy

 

Train spécial en direction de Paris Est 141R1126 en tête

 

Les deux 141R en tête du train 1126 et 840

 

Le panache de fumée de la 141R1126 en vitesse

 

La 141R840 en queue et à contre sens pour le moment

 

Le train s’éloigne déjà

 

Défilé de la rame, ici la queue

Une fois en gare de l’Est un spectacle inédit s’offre à mes yeux : une manœuvre de remise en tête en utilisant les aiguillages de communication des voies, donc deux manœuvres à effectuer, en gare de l’Est, des machines de manière individuelle :

En gare de l’est la 141R1126 effectue sa manœuvre de remise en tête

 

Elle s’éloigne pour dégager les aiguillages

 

Vraiment loin jusqu’à être en dehors du champ de la caméra

 

Puis finalement elle revient

 

Accostage en douceur de la rame

 

La 141R1126 vue de flanc

 

Le toit de la 141R1126

 

Zoom sur la cabine

 

Vue de l’autre flanc de la 141R1126

 

Zoom sur l’avant et l’échappement

 

Zoom sur les roues motrices

 

Zoom sur les roues motrices

 

Vidange de l’échappement en fumée

 

Vue générale de l’avant de la machine

Des vidéos de la 141R1126 en gare de l’Est :

La même chose se produit pour la 141R840, mais cette fois en vidéo et quelques photos :

la 141R840 refoule à son tour la 141R1126 se prépare à l’accostage de la 141R840

Une dernière étape après la gare de l’Est : un nouveau passage en gare de Noisy, cette fois en direction de la grande ceinture et du sud de la France :

Le train spécial fut bien encadré par la modernité avec :

un ICE3 :

Le train spécial + un tram train (T4) :

Un TGV réseau rénové Lacroix :

Il me faut remercier la SNCF pour la régularité du RER E qui m’a permit de faire des aller retour entre Noisy et la gare de l’Est et d’avoir l’ensemble des étapes intéressantes.

A suivre le récit photographique illustré de vidéo du 18 septembre dans le cadre des journées vapeur de Longueville.

Reportage : Une visite à Rambolitrain

Le week-end dernier, j’ai été visiter le musée de Rambolitrain, situé à Rambouillet en région parisienne — jusque ici quel scoop — il est cependant plus intéressant de s’intéresser en détail à ce qu’on trouve dans ce musée.

Bien que cela sorte quelque peu du thème de ce blog, je pense que des idées pour vos futurs décors sont à pêcher dans un réseau tel que celui-ci.

En effet, le niveau de détail est très bon dans l’ensemble. Pour n’en citer qu’un qui m’a le plus marqué, la présence des grappes de raisin dans les vignes est un vrai travail d’orfèvre.

Tout d’abord il y a une collection de vieux matériel ferroviaire à l’échelle O, principalement en métal. C’est très intéressant d’un point de vue historique et permet de s »instruire sur le sujet. Quelques trains sont présents à l »échelle HO.

La partie la plus impressionnante étant bien sûr le réseau à l’échelle O situé au dernier étage de la maison qui sert de musée.

Ce réseau est dans l »ensemble avec un décor très beau et très détaillé, mais une chose m’a frappé : je n’ai pas ressenti l’âme de ce réseau. Ni le plaisir que l’on peut avoir à passer des heures devant en se sentant retourné en enfance, ébahi par un réseau immense en tour de pièce.

Je suis donc ressorti après environ 1 h de visite en restant sur ma faim d »une ambiance ferroviaire inoubliable — l’ambiance doit être meilleure en présence du train de jardin autour de la maison durant la saison — et la vitesse des trains n’aide pas à sentir cette ambiance — et n’aide pas le photographe dans son travail.

L’un des points manquant pour moi sur le réseau est l’animation par des mouvements : jeux de lumière, personnage, véhicule, rien de tout cela n’est en place. Le réseau, hormis les trains, est totalement statique— dommage pour l’échelle où il est possible de faire beaucoup !

Je vous livre tout de même un reportage photo de ce réseau qui reste beau malgré la déception que j’ai eue lors de ma visite et permet tout de même de passer un bon moment.