Comment choisir sa centrale digitale

Page mise à jour le 22/12/2019


Vous souhaitez acheter une centrale digitale, mais vous ne savez pas laquelle est faite pour vous. Vous êtes au bon endroit.


Par contre si vous ne savez pas ce qu’est le digital je vous conseille tout d’abord d’aller lire l’article vous expliquant ce que permet de faire le digital.


Maintenant que vous savez ce qu’est le digital, sachez tout d’abord qu’il n’existe pas la centrale parfaite.


Mais avant d’en dire plus sur le choix d’une centrale, j’ai besoin que vous définissiez quels sont vos besoins en répondant aux questions suivantes :


1) Que voulez-vous pouvoir faire avec votre centrale ?

La commande des trains : Depuis un poste fixe, en suivant le train, en suivant le train sans fil, avec un smartphone, informatique

La commandes des aiguillages : Non, manuelle depuis commande, manuelle depuis TCO, gestion d’itinéraire, informatique

La commandes des signaux : Non, oui informatique

Automatisation : Non, partielle, totale, totale avec reprise manuelle


Autant le dire tout de suite, la commande des signaux sur un réseau de manière réaliste c’est uniquement possible avec un ordinateur ou un système à part qui gère l’intelligence en prenant en compte les trains, comme un Arduino, des relais…


Exemple personnel :
pour ma part j’ai un réseau de parade qui est 100% automatisé donc : commande des trains : informatique,
commande d’aiguillage informatique,
signaux : informatique
automatisation : totale avec possibilité de reprise manuelle.


J’ai également un second réseau qui a pour but d’être exploité comme un jeu de société pour simuler un vrai chemin de cher où l’humain prend le plus de place possible ce qui donne :commande des trains :
en suivant le train avec ou sans fil suivant la commande,
commande d’aiguillage manuelle depuis TCO local,
signaux : non
automatisation : non

2) Êtes-vous en deux ou trois rails ?

En deux rails, la suite de ce comparatif est faite pour vous
Vous êtes en 3rails, dans la majorité des cas la centrale CS2 dont je ne traite pas ici sera la centrale la mieux adaptée, car elle supporte le protocole mfx de Marklin (propriétaire).

L’Ecos ou toute autre centrale supportant le protocole Motorola +MFX comme l’Intellibox peuvent aussi être un bon choix si vous êtes réfractaire au matériel propriétaire.

3) Présentation des centrales

Une présentation succincte des différentes centrale qui me semble pertinente sur le marché. Pour les spécification détaillé je vous laisse consulter les manuels de chacune que je met à votre disposition en téléchargement en bas de cet article.

La multimass de roco

Il s’agit de la centrale pour commencer dans le digital par excellence.  Il est possible de l’acheter seule ou en coffret avec une locomotive et des wagons pour un prix modique (il y a une forte réduction sur les coffrets)

Les points forts de cette centrale :

  • C’est une commande à main mobile qui permet de se déplacer autour de réseau.
  • Son prix
  • Assez puissante pour faire circuler 3 trains en simultané
  • Evolutive car peut être mise à jour ou réutilisé dans un système plus performant
  • Accès facile à la gestion des accessoires (aiguillage)

Point faible :

  • Pas de lecture des CV pour la programmation, pour combler ce défaut je recommande le SPROG, qui est un outil utilisant un PC dédié à la programmation des machines bien plus facile à utiliser qu’une centrale tenant dans la main.
  • Bien que les commandes soit mobile il est impossible de débrancher la commande branché en master pendant l’exploitation du réseau, car elle sert de centrale.
  • Gestion des UM (Unité Multiple) difficile

Conclusion :

C’est la meilleure centrale d’entrée de gamme ou pour quelqu’un qui veut se préserver l’avenir vers une centrale plus compliqué et performante avec un budget serré pour le moment. Cette centrale devient de moins en moins intéressante quand l’on compare avec la Z21.

La Z21 de Roco

Il s’agit de la toute dernière centrale Roco, qui met au goût du jour sa gamme digitale. Cette centrale fait le paris que l’utilisateur à obligatoirement un smartphone (Iphone ou téléphone Android) ou une tablette (Ipad, ou tablette Android). Il est vrai que de plus en plus de personnes sont en possession d’un tel appareil.

Cette centrale offre enfin un niveau de fonctionnalité convenable en permettant de faire cohabiter un grand nombre de bus de différents constructeur tel que le CAN (pour le moment ne servant à rien) le bus Loco-net.

La possibilité de mettre à jour les locomotives avec un décodeur sonore de Marque Zimo est un réel plus d’autant que Roco distribue maintenant toutes ses locomotives sonorisé avec des décodeurs Zimo.

Les points forts de cette centrale :

  • Mise à jour des décodeurs Zimo
  • Support de nombreux bus (Xpressnet, Loco-Net,CAN…)
  • Possibilité de commande sans fil en utilisant des smartphones
  • Routeur wifi fourni compatible avec les commandes sans fil rock Z21
  • Commande spécifique sans fil multimauss z21 pour environ 100€
  • Permet enfin de lire les variables des décodeurs
  • Logiciel dédié permettant tout les usages sur smartphone et tablette gratuit.
  • Maintenant disponible dans certain coffret dans une version légèrement allégé (port de connexion en moins sans vrai importance)

Point faible :

  • Le prix (environ 379 €) comparé à la centrale Digikeijs DR5000 sans système de commande autre que le smartphone
  • Absence d’une alternative pour le moment au bus Roconet pour la rétrosignalisation. Il faut suivre l’utilisation qui sera faite du bus CAN
  • Impossibilité de réutiliser les Multimauss sans fil bleu.

La centrale Lenz LVZ200 avec une commande LH101, LH01

Lenz est l’un des pionnier dans le digital avec le protocole DCC. Le matériel n’est pas nouveau et évolue par simple mise à jour sans avoir besoin de changer de centrale. Le matériel est à ce propos garanti 10 ans par Lenz


Le couple LH90/LH100/LH101/LH01 et LVZ100/200 est un produit qui n’est pas tout jeune malgré un rafraichissement récent il faut le dire.
Cependant il s’agit encore d’un des produits référence sur le marché.

Comme la centrale Roco la centrale Lenz se décompose en 2 éléments clé : la partie centrale et la partie commande.

La première différence avec Roco est que la centrale est intégré dans le boitier amplificateur il est donc possible de débrancher n’importe quelle commande pour la déplacer durant l’exploitation du réseau.

La seconde est qu’il est possible de programmer l’ensemble des fonctionnalité sans avoir besoin d’un autre élément.
La différence entre le LVZ100 et 200 n’est que minime et ne justifie pas le changement de la centrale de toute urgence. La principale différence se situe au niveau de l’intégration d’une interface USB pour la commande informatique et d’une port USB pour les mises à jours ainsi qu’un support plus complet du RailCom.

Pour réduire le budget une centrale LVZ100 de préférence en version logiciel 3.6 d’occasion est quelque chose à envisager.

Les Commandes chez Lenz :

Concernant les différentes commandes à main, aujourd’hui Lenz ne commercialise plus que le LH01 et le LH101. Avoir au moins une commande LH101 est indispensable pour pouvoir bénéficier de l’ensemble des fonctionnalité proposé par Lenz.
Lenz se décide enfin à proposer une version sans fil de sa commande LH101, c’est un progrès mais le produit n’est pas encore en rayon.
La LH01 même si sa petite taille semble attirante, elle semble très limité en terme de fonction et je conseille donc de l’éviter.

Concernant les vielles LH90 et LH100. Bien qu’elle ne soit pas parfaite et que ma préférence aille sans hésiter à la LH90 plus ergonomique avec un bouton rotatif la LH100 permet plus de fonctions en programmation.

Prix environ :

Kit de départ : 370€ + Transformateur 90€
Commande LH01 : 75€
Commande LH101 : 160€
Interface Ethernet/USB : 165€

Point fort :

  • Système fiable éprouvé (il a plus de 10ans sur le marché)
  • Système de commande à main très pratique si on souhaite suivre les trains
  • Possibilité d’utiliser des Multimauss sur la centrale pour un meilleur confort d’utilisation
  • Large gamme d’accessoire
  • Système modulaire (jusqu’à 32 commandes)
  • Un maximum de 5A pour faire circuler les trains
  • Un maximum de 256 locomotives peuvent circuler sur le réseau en simultanée.
  • Nouvelle commande sans fil LH101 annoncé.

Point faible :

  • les commandes LH90 et LH100 ne sont pas très agréable à utiliser (surtout la LH100) et l’écran n’est pas rétro éclairé, je recommande de remplacer avantageusement une commande LH par une Multimauss. La LH101 se rapproche de la Multimauss c’est un réel progrès même si le nombre de locomotive reste faible dans la pile d’adresse.
  • Le nombre de machine mémorisable qui est limité à une dizaine dans la commande. Ce point est pénalisant lorsque plus de 10 machines peuvent être amené à circuler en simultané sur le réseau. Il faut utiliser plusieurs commandes, un Multimauss ou une commande informatique dans un tel cas.

L’Ecos l’incontournable

Il s’agit de l’une des meilleures centrales du marché, car elle est moderne, avec un design sympathique, et permet de faire beaucoup de choses. Cette centrale est née tout d’abord pour Marklin avec la CS1 puis ESU l’a sorti à son propre compte.

Point fort :

  • Tout en un
  • 4A pour faire circuler les trains ce qui laisse voir venir
  • Grand écran (couleur ou noir et blanc suivant la version) tactile très agréable
  • Mise à jour gratuite fréquente
  • Connexion avec l’ordinateur en Ethernet ce qui est mieux que l’USB
  • Multiprotocole ( DCC + Motorola)
  • Ajout de commande sans fil en plus possible (190 €/commande + 100 € pour le module sans fil la première fois)

Point faible :

  • Prix à l’achat au minimum 600€
  • Forum officiel en allemand, support en anglais limité , ne parlons pas du français… c’est honteux
  • Je ne suis pas fan d’une centrale poste fixe, heureusement compensé par les commandes mobiles
  • Uniquement 2 postes de commandes sans ajout possible hormis avec des commandes sans fils

Digikeijs DR5000 la centrale couteau-suisse

Il s’agit d’une centrale assez récente venue tout droit de Hollande sur le marché, mais qui est suffisamment complète pour être mentionné car elle veut fonctionner avec tous les produits des concurrents tel un couteau suisse.

Le concept est d’avoir un logiciel embarqué qui se configure suivant vos besoins.
C’est facile à faire évoluer pour répondre aux problèmes de bugs et de compatibilité et surtout les différentes interfaces embarqué sur la centrale permette de couvrir tout le marché ou presque puisqu’il y le support des commandes sans fil rock Z21, le support du Xpressnet Lenz, l’infrarouge des télécommandes Piko,…

Au niveau retrosignalisation nous avons le S88, le RS, le polyvalent Loconet, du Wifi, USB et Ethernet bref. Une centrale complète.

Point fort :

  • Accepte de nombreuses marque de commande mobile : Lenz, Roco, Piko, Digitrax…
  • Retrosignalisation sur plusieurs technologies : S88N, Loconet, RS
  • Mise à jour gratuite fréquente
  • Connexion avec l’ordinateur en Ethernet, USB
  • Configurable selon le besoin avec un ordinateur
  • Prix réduit 190€ environ + 45€ d’alimentation
  • Produit de nombreux accessoires
  • Notice bien traduite en Français

Point faible :

  • Que 3A, donc sur les grands réseau il faut rapidement investir dans un booster.
  • Nécessite soit une programmation chez le revendeur, soit quelques connaissances pour utiliser le logiciel.
  • Les logiciels sont fourni uniquement sur PC, dommage
  • Pas fourni avec un régulateur, mais pour le prix cela serait un luxe

SPROG 3, une micro centrale

Un petit boitier mais avec son mini-prix il permet de faire plein de chose. En effet pour un prix modique vous avez une centrale digitale clé en main qui vous permettra de faire la programmation de vos train, mais aussi de les faire circuler sur un réseau de taille modeste, c’est une solution à considérer lorsque vous envisager uniquement une exploitation avec de l’informatique.

Pour plus d’information sur le boitier voir cet article.

Point fort :

  • Son prix 85€ + une alimentation à 45€
  • Va a l’essentiel à savoir uniquement contrôler les trains en DCC
  • Le top pour programmer vos locomotives avec un ordinateur
  • Fonctionne sur la base de JMRI qui est multi-système d’exploitation (Windows, Linux, Mac)

Point faible :

  • Pas de système de retrosignalisation, il faut ajouter un HSI de LDT par exemple à 130€
  • Besoin rapide d’un booster car uniquement 2,5A

C’est bien mais comment choisir ma centrale maintenant ?

Une centrale c’est un peu comme une voiture suivant votre usage vous n’avez pas le même besoin :

Pilotage informatique complet sans reprise manuelle.

Si vous voulez informatiser votre réseau avec très peu de commande manuelle et si votre plaisir c’est de regarder les trains circuler avec un logiciel, ce qui est important c’est d’avoir de la puissance pour votre centrale ou d’ajouter assez de booster.

De disposer d’une connexion simple à l’ordinateur idéalement via le réseau local Ethernet.

D’avoir un système de rétrosignalisation pour avoir la position de vos trains et après vous n’aurez plus que à faire de l’assemblage de composant et surtout beaucoup de temps passer à configurer votre logiciel qui sera l’intelligence de l’ensemble.

Hormis la centrale Multimauss Roco avec le boitier initial vous pouvez prendre n’importe quelle centrale vous arriverez à vos fin, plus ou moins simplement certes. L’Ecos est une solution chère mais fiable.
La Z21 peut être également un bon choix. La Digikeijs DR 5000 également du fait de sa grande polyvalence.

Lenz par contre n’est pas une solution spécialement adapté et coute au moins aussi cher qu’une Ecos sans vous apporter plus de fonctionnalité.

Pour les budgets serré regardé plutôt du côté de la centrale Digikeijs DR5000 ou du Sprog.


Pilotage informatique complet avec reprise manuelle.

Dans un tel cas, l’ensemble des centrales sont également adapté avec deux grand budget :
600€ et plus : Ecos, Lenz LVZ200 + LH101 + Interface informatique

Budget réduit : Z21 (380€) ou Digikeijs DR5000 (235€) + 1 commande manuelle au moins 100€ ou smartphone.

Commande manuelle des trains

Dans l’hypothèse d’une commande des trains centré sur l’exploitation avec le suivis de ces derniers.Les centrales à éviter : Ecos car à poste fixe, le Sprog car lié à un ordinateur.

Les centrales recommandé :

Lenz LVZ200 avec les commandes LH + des Multimauss Rouge pour un total de 32 utilisateurs maximum, option smartphone si interface dédié ajouté.
Pour le moment il n’existe pas encore de commande sans fils (hors smartphone) de disponible avec la centrale Lenz même s’il est prévu une version sans fil du LH101.

Roco Z21 : avec les mêmes commandes + Multimauss z21 sans fil

Centrale Digikeijs DR5000 : avec les mêmes options que pour la Z21.

En vrai la vrai différence se situe en terme de prix :

Lenz LVZ200 :

Centrale LVZ200 + LH101 : 370€ + Transformateur 90€ = Total 460€
Interface Ethernet/USB : 165€ optionnel

Roco Z21 :

Centrale 380€ + une commande Multimauss z21 = Total 485€
Centrale 380€ + une commande LH101 = Total 540€

Digikeijs DR5000 :

Centrale avec transformateur 235€ + une commande Multimauss z21 = Total 340 €
Centrale avec transformateur 235€ + une commande LH101 = Total 395 €

Commandes :

Commande LH101 : 160€Commande Multimauss filaire rouge : 103€Commande Multimauss z21 : 105€ (sauf pour Lenz)

Conclusion :

En résumé si le prix est un critère numéro 1 pour vous, je vous conseille de vous diriger vers la Digikeijs qui à un prix plancher vous offres un maximum de fonction.
Elle vous permet surtout d’accepter vos amis qui vienne avec n’importe quelle commande y compris une Multimauss Z21.

La centrale Lenz est également un très bon rapport qualité prix mais nous n’avez pas le support de la Multimauss Z21.

Ensuite si vous avez l’opportunité d’avoir un kit de démarrage la Z21 contenu chez Roco peut être une piste. Sachant qu’une centrale Roco Z21 acheté seule est la plus chère des solutions. Il me semble par contre regrettable d’acheter une centrale Roco multimauss rouge avec un amplificateur simple aujourd’hui car même s’il reste réutilisable dans le futur l’absence de fonction de programmation devient critique quand l’on compare à une centrale comme la Digikeijs DR5000.

Conclusion

Pour ma part possédant une centrale Lenz LVZ100 acheté dans les année 2000 ancien modèle je compte la faire durer tant qu’il n’y aura pas de révolution sur le marché, mais je vais probablement m’intéresser à la DR5000 de chez Digikeijs pour sa polyvalence.

Je vous encourage à regarder ce troublion de la centrale qui a totalement sa place dans le monde des centrales.

Liens vers les manuels des centrales :
Lenz LVZ200 + LH101
ESU Ecos (Anglais)
Roco Z21 noire
Roco Z21 blanche
Digikeijs DR5000
Roco multimauss rouge